Le Havre et Deauville

On parle beaucoup ces derniers jours de la ville de Deauville au Havre. La presse havraise a, en effet, évoqué ce sujet. Cela m'a donné envie de rappeler quelques mots de Sophie Marceau, actrice, qui a tourné un film dans les deux villes : " D'un côté il y a Deauville, le luxe, le velours rouge, les ambiances confinées, enfermées, les gens dans le silence, où les choses ne se disent pas, et de l'autre on trouve Le Havre, la ville ouvrière, traversée par les vents, où tout est vivant, vrai. Entre les deux, le pont de Normandie est comme un trait d'union."

C'est assez étonnant mais les réflexions de Sophie Marceau au sujet des relations entre Deauville et Le Havre, lors de la préparation de son film "La disparue de Deauville" avaient eu un effet de flash sur moi. J'ai réfléchi à l'analyse de Sophie Marceau et j'en suis arrivé à la conclusion que les deux villes, loin d'être opposées, sont complémentaires. L'actrice parle elle-même de faire la balance entre deux univers a priori totalement différents.

Au-delà de cela, au-delà ce contraste entre deux atmosphères, plusieurs points communs relient les deux communes. Elles se trouvent toutes les deux proches de l'Estuaire de la Seine. Elles ont une renommée mondiale toutes les deux. Elles ont une importance politique majeure. Elles ont des liens privilégiés avec le pouvoir central : Le Havre a été fondé par le roi François I et Deauville est surnommée le vingt-et-unième arrondissement de Paris. Elles appartiennent à la Normandie et offrent deux jolis visages de celle-ci.

1 commentaires:

Cyrille a dit…

En même temps il faudrait demander aux havrais s'ils ont entendu parlé de Deauville... RDV avec le festival?