Bernard Thibault n'est pas seulement écouté par les grévistes

On ne sait pas encore si le dirigeant syndicaliste Bernard Thibault a été espionné. La porte de son garage a été ouverte sans effraction, d'après les dernières nouvelles, et un boîtier électronique aurait été retrouvé. Il est intéressant de lire la plupart des réactions dans les médias à ce sujet. Beaucoup de moyens de presse ne sont pas surpris dans la mesure où ce n'est pas le premier cas de ce genre en France. D'autres se demandent s'il y a vraiment un intérêt à l'espionner. Cette époque est assez extraordinaire dans la mesure où on ne s'étonne presque plus de rien. Cela a un aspect relativement inquiétant d'ailleurs. Cela signifie un certain manque de repères ou l'existence de balises qui sont justement assez cyniques ( ce n'est pas la première fois qu'il y a des cas d'espionnage donc c'est presque habituel, normal ).

Si elle était avérée, cette tentative de surveillance clandestine s'inscrirait dans le cadre du développement de moyens d'espionnage de plus en plus sophistiqués mais illégaux. Sans vous indiquer le nom des sites, on peut trouver en vente sur internet des stylos, des cravates et des radio-réveils munis de minuscules caméra, des micros à poser sur des téléphones, des balises discrètes à poser sous ou dans des voitures pour repérer leur position, etc. Un système assez étonnant est de fournir à une personne un téléphone portable muni d'un micro pour écouter ses conversations. On ne sait pas si ce sont les époux ou épouses jaloux qui les offrent...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Scoop: http://www.toulousoscopie.org/article-20422145.html

mer a dit…

Aux dernières nouvelles, ce serait le garagiste de Bernard Thibault qui aurait oublié un tournevis et une carte réseau coupée en deux dasn le véhicule! Allez, dites-le Monsieur Thibault, vous rêvez de jouer dans le prochain James Bond et vous ne saviez pas comment le faire savoir.